top of page

"QUITTE TON PAYS" – L’INITIATION DU SAGITTAIRE

Dernière mise à jour : 16 août 2022

Nous sommes le 10 décembre 2020, à deux jours de mes 40 ans. Je suis en attente du 4ème de mes 10 moyens de transport pour arriver au sud du Chili ; avec une liasse de papiers justifiant de l’importance de mon voyage ; la peur du Covid est à son maximum et les contrôles sont stricts…


Un astrologue bien inspiré m’a recommandé de voyager pour me découvrir, 2 ans avant, mais ce sont finalement les circonstances de la vie qui m’y forcent, je quitte mon pays en aller simple, la date de retour encore inconnue…


« Quitte ton pays » ce sont les premiers mots adressés par Dieu à Abraham (Genèse 12 :1). Ces mots peuvent sembler durs, insensibles. Pourquoi devrait-on quitter son lieu de vie ?

Parce qu’on ne se connaît pas dans son propre pays. On hérite d’une grande partie d’habitudes de ses origines, et c’est seulement en en sortant qu’on devient soi-même.


Abraham et sa femme sont âgés mais inféconds : ils n’ont pas la capacité de créer du nouveau.

Abraham doit donc quitter son père (le divin auquel il est très lié) pour entrer en Egypte (le pays de la matérialité brute, difficile) ensuite seulement il pourra créer quelque chose de nouveau, qui n’existait pas avant, et alors il devient père.


Le jeune homme devient homme parce qu’il surmonte des épreuves, et l’on dit que l’homme est plus attractif à 40 ans, car justement il émane davantage de cette confiance à dépasser les épreuves, à subvenir aux besoins matériels et émotionnels de sa famille. Mais ensuite, si il estime en avoir fait assez, il perd petit à petit sa virilité : sa capacité à « quitter son pays », à s’adapter à de nouvelles situations de vie.


Et de même la femme qui se renferme sur elle-même, dont le Moi se durcit, perd de sa capacité à accueillir l’autre avec douceur et innocence. Elle n’est plus ouverte au masculin comme avant car elle est remplie d’elle-même ou de ses problèmes. Elle perd de sa soif de vivre et de son intensité, de sa beauté, comme la femme de Lot transformée en statue de sel car elle regarde vers le passé et non vers l’avenir.


Ainsi le vieillissement, c’est cette perte de la capacité à « quitter son pays », à accueillir avec force et douceur la nouveauté ; et la jeunesse est cette capacité à mourir un peu à soi chaque jour pour renaître différent par la rencontre de l'autre.


Inversement, le Sagittaire inspiré, c’est cette force jupitérienne, toujours féconde, jeune, en croissance, toujours prête à quitter son pays pour de nouvelles aventures…

Quitte ton pays…


première version du texte : 10 décembre 2020, Roissy, complété le 14 août 2022

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page